Canapé
Avec la série des canapés, Pedro Uhart se lance dans la peinture de genre, avec un regard des plus intimes.
Si le ton est au badinage, il est sous-tendu par une satire réaliste du picaresque espagnol.
Le canapé – dont la couleur, rouge, rose ou bleu de cobalt, est en relation avec la fièvre de ses occupants – place le décor de Cupidon.
Ici se nouent le prologue, la cristallisation et l’épilogue de l’amour.
Ces peintures rappellent l’esthétique des dessins animés, mais Pedro Uhart les mets en scène comme des pièces de théâtre, dont il soigne particulière- ment la distribution :dans le Canapé Orange, le Canape de la Rubia , ou Madame Récamier, ses personnages de comédie nous enchantent par leur jeu subtil et coloré.

Julian Cairol


L'atelier
 
Green Sofa
 
Madame Récamier
 
La playmate
 
Le canapé de Momo
 
canape de Pablo Neruda
 
Le chat de Amid
 
Docteur Freud
 
El canapé de la Rubia
 
La leçon
 

Suivantes >>>